Sécheresse : limitation ou suspension des usages de l’eau

> Retour à la liste

Vie municipale et citoyenne, Vivre à St-Cyr

Après une période de forte canicule, le département d’Indre-et-Loire se trouve dans une situation de sécheresse grandissante. Un arrêté préfectoral, entré en vigueur le 8 juillet, définit les mesures prises pour limiter cette situation « de crise ». Chacun d’entre nous peut, dans ses pratiques quotidiennes, adopter les bons gestes pour limiter les gaspillages en eau et ainsi aider à préserver la ressource.

Par arrêté préfectoral du 5 juillet, en vigueur depuis le 8 juillet, à 0 h, une série de mesures sont prises, qui pourraient être étendues si la situation ne s’améliore pas.

Des restrictions pour les particuliers

Dans tout le département, il est interdit de laver les véhicules en dehors des stations professionnelles et d’arroser potagers et jardins, y compris les pelouses, entre 8h et 20h, ainsi que de prélever des nappes ou cours d’eau pour le remplissage des piscines privées, le remplissage des bassins d’agrément, plans d’eau et étangs.

Des restrictions étendues

Plusieurs cours d’eau font déjà l’objet d’alerte ou d’alerte renforcée, impliquant une réduction des prélèvements à usage agricole et des limitations d’usage pour les particuliers ou les golfs. L’Indrois, La Cisse, la Claise aval et le Brignon sont particulièrement concernés.

Les agriculteurs concernés

Plusieurs cours d’eau, notamment à l’ouest du département, ont franchi leur seuil d’interdiction de pompage. La Veude, la Bourouse, la Veude de Ponçay, le Négron, le Lathan et la Bresme et leurs affluents, ainsi que plusieurs ruisseaux de ces zones sont donc interdits de prélèvements directs ou indirects, y compris à des fins agricoles.

Vigilance incendie

Le département d'Indre-et-Loire, recouvert à 25% par des forêts, est exposé au risque incendie. Une vigilance de tous est nécessaire (pas de cigarette en forêt, pas de feu à proximité d'un massif forestier), ainsi que le respect des interdictions éventuelles d'accès.