Réouverture de l'hôtel de ville le 11 mai

Les services municipaux vous accueillent uniquement sur rendez-vous. Appelez le 02 47 42 80 00. 

L'accès est uniquement possible par le parc de la Perraudière (fermeture de l'accès par le centre administratif).

Les agents du centre communal d'action sociale vous reçoivent sur rendez-vous. Appelez le 02 47 49 59 00.

Saint-Cyr-sur-Loire au cœur de la métropole

Le 22 mars 2017, la communauté urbaine « Tour(s)plus » est devenue métropole « Tours Métropole Val de Loire ».

tramway-tours

Un tournant historique pour la Touraine

Il a fallu toute l’énergie de Philippe Briand pour solliciter le ministre des collectivités territoriales, Jean-Michel Baylet, jusqu’au Président de la République François Hollande, afin de les convaincre que Tours avait sa carte à jouer pour intégrer le club fermé des métropoles.

Dans ce processus de séduction, les atouts n’ont pas manqué : le CHU, l’aéroport Tours-Val de Loire, ou encore l’université et le réseau de transport tourangeau.

Bien entendu, il n’est pas question de perdre la proximité que permettent les communes. La commune reste la porte d’entrée pour les administrés. L’objectif de la métropole est de gagner en efficacité tout en conservant les bienfaits de la proximité de l’échelle communale. Financièrement, cette évolution institutionnelle permet au territoire métropolitain de gagner sept millions d’euros de dotation globale de fonctionnement (DGF).

C’est lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal que ce dernier a voté, à l’unanimité, la transformation de « Tour(s)plus », communauté urbaine, en métropole « Tours Métropole Val de Loire ».

Une consécration, tant pour les élus communautaires que pour les élus des vingt-deux communes, de voir aboutir ce projet entamé le 2 mai 2016.

Carte_STATUT_METROPOLE

Les changements à Saint-Cyr

Ce sont 49 agents municipaux qui ont été transférés dans les effectifs de Tours Métropole Val de Loire. Ils étaient jusqu’alors rattachés au service des infrastructures et à celui des parcs et jardins. Concrètement, aussitôt passés sous la bannière métropole, ils ont été remis à la disposition de la ville. Cela ne change rien à leur quotidien, ni à celui des Saint-Cyriens, très attachés à leur service de proximité. La réactivité des services est préservée avec toujours le même niveau d’exigence.